disparition du dif

Le DIF (droit individuel à la formation) disparaît en 2015 au profit du CPF (compte personnel de formation).
Le DIF (droit individuel à la formation) cesse donc d’exister à compter du 31 décembre 2014.

Le CPF (compte personnel de formation) prend le relais : chaque personne dispose dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite d’un CPF. Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an dans la limite de 150 heures.

Les heures acquises au titre du DIF (droit individuel à la formation) par les salariés ne disparaissent pas. Elles pourront être mobilisées pour suivre une formation dans le cadre du CPF (compte personnel de formation) et pourront être cumulées avec les heures CPF (compte personnel de formation) jusqu’à un plafond de 150 heures, et ce avant le 1er janvier 2021.

Faites-vous partie des salariés concernés ?

•    Oui, si vous êtes salarié en contrat à durée indéterminée (CDI), à temps plein ou partiel, et que vous justifiez d’une ancienneté d’au moins 1 an dans l’entreprise qui vous emploie.
•    Oui, si vous êtes salarié en contrat à durée déterminée (CDD) et que vous justifiez de 4 mois de contrat, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois (à l’exclusion des contrats d’apprentissage et de professionnalisation).
•    Oui, vous faites valoir un DIF (droit individuel à la formation) acquis dans une précédente entreprise, dans le cadre de la portabilité du DIF (droit individuel à la formation) .