Referentiel CAP coiffure

 Les différentes épreuves

Enseignement professionnel
————————————————————————————————————————————————————-
EP1 Coupe et coiffage homme Coef 3 – 01h00 Coef 4
Prévention, Santé, environnement Coef 1 – 01h00
EP2 Coupe, forme, couleur Coef 6 – 02h30 Coef 10
Sciences technologiques + arts appliqués Coef 4 – 02h30
EP3 Communication Coef 2 – 00h15 Coef 2

   ————————————————————————————————————————————————————


Condition N° 1 pour obtenir le CAP coiffure :
La moyenne de l’enseignement professionnel doit être ≥ 10/20

Enseignement Général
————————————————————————————————————————————————————-
EG1 Français Coef 2 – 02h00 Coef 3
Histoire – Géographie Coef 1 – 00h15
EP2 Mathématiques – Physique Coef 2 – 02h00 Coef 2

   ————————————————————————————————————————————————————

Condition N° 2 pour obtenir le CAP coiffure : La moyenne de l’enseignement professionnel et l’enseignement général doit être ≥ 10/20

Condition N° 3 pour obtenir le CAP coiffure : Le candidat doit obligatoirement réaliser 12 semaines de stage en entreprise selon le planning imposé par l’école.

 Pour un cycle de formation organisé en milieu scolaire sur 1 année : l’élève sera placé dans 2 entreprises d’accueil différentes. Les 6 dernières semaines seront organisées dans une seule et même entreprise.

Détail des épreuves
Enseignement professionnel
CAP coiffure

   ————————————————————————————————————————————————————
EP 1
COUPE ET COIFFAGE HOMME                         Coefficient 4           

   ————————————————————————————————————————————————————

  • Epreuve pratique (coupe et coiffage homme) Durée : 1 h Coef 3 Note sur 60

L’épreuve est réalisée sur un modèle masculin de 15 ans ou plus, pourvu de cheveux sur l’ensemble du cuir chevelu dont la longueur pour le tour d’oreilles et la nuque est au minimum de 2 cm avant la coupe. Sur cheveux propres, secs ou mouillés, le candidat réalise une coupe et un coiffage mettant en œuvre des techniques masculines : coupe dégradée avec fondu de nuque, tour d’oreilles et raccourcissement de l’ensemble de la chevelure. Le résultat de la coupe doit permettre d’évaluer le candidat sur la mise en forme et la finition du coiffage. Pour la coupe, la mise en forme et la finition, toutes les techniques, tous les matériels et produits sont admis à l’exception des sabots de tondeuses.

  • Épreuve écrite (PSE) Durée : 1 h Coef 1 Note sur 20

Le sujet comprend une ou plusieurs questions sur chacune des 5 parties du programme. Pour ce qui concerne la partie 3, relative à l’individu au poste de travail, l’évaluation privilégie l’identification et le repérage des risques professionnels ainsi que la sélection de mesures de prévention. L’évaluation inclut obligatoirement l’un des risques communs à tous les secteurs professionnels : risques liés à l’activité physique, risques liés à la charge mentale, risques liés au bruit.

   ————————————————————————————————————————————————————
EP 2
COUPE, FORME, COULEUR                            Coefficient 10

   ————————————————————————————————————————————————————    

  • Epreuve pratique                       Durée : 2 h30 (+ 0 h30 pour séchage éventuel sous casque)  Coef 6                      Note sur 120 points

Sur un modèle majeur, pourvu sur l’ensemble du cuir chevelu de cheveux dont la longueur permettra de réaliser l’épreuve,

1. le candidat réalise soit :

– Un shampoing suivi d’un enroulage de permanente (sur 60 points)
ou
– La préparation, l’application et le rinçage d’une coloration suivis d’un shampoing (sur 60 points).


Le candidat est informé de la technique à réaliser 2 mois avant l’épreuve.

  • L’enroulage de permanente est précédé d’un shampoing. Il est réalisé selon la méthode directe avec humectation à l’eau (à l’exclusion de tout autre produit), sur la tête entière, en utilisant des bigoudis d’un diamètre maximum de 14 mm (30 bigoudis au minimum seront enroulés). Le candidat choisira le type d’enroulage classique ou directionnel. Cette partie d’épreuve dure 1h. Le jury évalue la mise en œuvre des techniques et non leur résultat sauf pour le shampoing où il évalue choix, technique et résultat.
  • La préparation, l’application et le rinçage d’une coloration d’oxydation en utilisant un produit en crème ou en gel. L’application est réalisée au bol et au pinceau en procédant en deux temps (travail des repousses puis des longueurs). Le rinçage de la coloration est suivi d’un shampooing. Cette partie de l’épreuve dure 1h. Le jury évalue la mise en œuvre des techniques et non leur résultat, sauf pour le shampoing où il évalue choix, technique et résultat.

2. le candidat réalise ensuite : une coupe suivie d’un coiffage (sur le même modèle). Sur 60 points. L’ensemble de la chevelure devra être raccourci de 3 cm minimum. La coupe réalisée devra être significativement différente de la coupe qui caractérise l’épreuve EP1. Pour la coupe, toutes les techniques et matériels sont admis à l’exception des sabots de tondeuses. Toutes les techniques, tous les matériels et tous les produits de mise en forme et de finition sont admis et peuvent être associés. Parmi les techniques de mise en forme, le candidat qui projette de réaliser une mise en plis devra en informer le jury au moment de l’inscription à l’examen : il disposera du temps d’épreuve supplémentaire de 0h30 pour le séchage de la mise en plis. Cette partie de l’épreuve dure 1h30 (+ 0h30 min pour séchage éventuel sous casque).

  • Epreuve écrite                       Durée : 2 h30                       Coef 4                                 Note sur 80 points

Cette partie de l’épreuve vérifie les connaissances scientifiques, technologiques, juridiques et artistiques en relation avec les compétences mises en œuvre dans la partie pratique de l’épreuve. Elle prend appui sur la description de situation(s) professionnelle(s) et, éventuellement, sur des supports documentaires (professionnels, scientifiques, artistiques,…).

Elle comprend plusieurs questions indépendantes portant sur les programmes de :

– Biologie appliquée à la profession,
– Microbiologie et hygiène appliquées à la profession,
– Technologie des techniques professionnelles et/ou des produits et/ou des matériels,
– Connaissance des milieux de travail,
– Enseignement artistique – Arts appliqués à la profession.

   ————————————————————————————————————————————————————
EP 3
COMMUNICATION                                     Coefficient 2                   Durée 0h15
   ————————————————————————————————————————————————————

Épreuve Orale                                                Durée : 0 h15              Note sur 40 points

Cette épreuve est orale. Elle vérifie l’aptitude du candidat à communiquer avec les clients.

Le candidat devra :

– accueillir le membre du jury qui sera le (la) client(e),
– s’enquérir de ses attentes,
– répondre à une demande de précision ou d’avis ou à une objection.
– reformuler les attentes du (de la) client(e).

La situation professionnelle proposée au candidat est liée :

– aux caractéristiques observables du (de la) client(e) : sexe, âge, caractéristiques de la chevelure et de la coiffure portée, présentation générale de la personne, … ; elles sont inhérentes au membre du jury qui sera le (la) client(e) ;

– aux attentes du (de la) client(e), ses goûts, ses exigences, son style de vie, … ; ils seront définis à  l’avance à l’intention du jury et ne seront précisés au candidat qu’en réponse à ses questions.

Détail des épreuves
Enseignement général
CAP coiffure

   ————————————————————————————————————————————————————
EG 1    Expression Française

   ————————————————————————————————————————————————————

• Première partie Expression Française                                                 Durée : 2 h00                         Note sur 40 points

Le candidat répond par écrit, sur un texte fictionnel, à des questions de vocabulaire et de compréhension. Il rédige ensuite, dans une situation de communication définie par un type de discours ; soit un récit, un dialogue, une description, un portrait, une opinion argumentée (quinze à vingt lignes) ; soit une courte production écrite répondant à une consigne en lien avec l’expérience professionnelle (quinze à vingt lignes).

Deuxième partie Histoire géographie                                                Durée : 0 h15                         Note sur 20 points

Le candidat se présente à l’épreuve avec deux dossiers qu’il a préalablement constitués, l’un à dominante histoire, l’autre à dominante géographie, comprenant chacun trois ou quatre documents de nature variée (textes, images, tableaux de chiffres, cartes…). Ces dossiers, d’un maximum de trois pages chacun, se réfèrent aux thèmes généraux du programme.

Les documents sont accompagnés d’une brève analyse en réponse à une problématique liée à la situation historique et géographique étudiée dans le dossier. L’examinateur choisit l’un des deux dossiers. Le candidat présente oralement, pendant cinq minutes, le dossier retenu ; la présentation est suivie d’un entretien (dix minutes maximum) au cours duquel le candidat justifie ses choix et répond aux questions.

 

   ————————————————————————————————————————————————————
EG 2
Mathématiques – physique Coefficient 2
   ————————————————————————————————————————————————————

Mathématiques :                                                                                     Durée : 1 h00                         Note sur 10 points

Le sujet se compose de plusieurs exercices avec des questions de difficulté progressive recouvrant une part aussi large que possible des connaissances mentionnées dans le programme.

Les thèmes mathématiques concernés portent principalement sur les domaines de connaissances les plus utiles pour résoudre un problème en liaison avec la physique, la chimie, la technologie, l’économie, la vie courante…

Lorsque la situation s’appuie sur d’autres disciplines, aucune connaissance relative à ces disciplines n’est exigible des candidats et toutes les indications utiles doivent être fournies dans l’énoncé.

• Physique – chimie :                                                                                          Durée : 1 h00                         Note sur 10 points

Le sujet doit porter sur des champs différents de la physique et de la chimie. Il se compose de deux parties :

Première partie : Un ou deux exercices restituent, à partir d’un texte (en une dizaine de lignes au maximum) et éventuellement d’un schéma, une expérience ou un protocole opératoire. Au sujet de cette expérience décrite, quelques questions conduisent le candidat, par exemple :

– à montrer ses connaissances ;
– à relever des observations pertinentes ;
– à organiser les observations fournies, à en déduire une interprétation et, plus généralement, à exploiter les résultats.

Deuxième partie : Un exercice met en œuvre, dans un contexte donné, une ou plusieurs grandeurs et relations entre elles. Les questions posées doivent permettre de vérifier que le candidat est capable :

– de montrer qu’il connaît le vocabulaire, les symboles, les grandeurs et les unités mises en œuvre ;
– d’indiquer l’ordre de grandeur d’une valeur compte tenu des mesures fournies et du contexte envisagé ;
– d’utiliser des définitions, des lois et des modèles pour résoudre le problème posé.

Dans un même exercice, les capacités décrites pour ces deux parties peuvent être mises en œuvre.

Lorsque l’épreuve s’appuie sur d’autres disciplines, aucune connaissance relative à ces disciplines n’est exigible des candidats et toutes les indications utiles doivent être fournies dans l’énoncé.

Le nombre de points affectés à chaque exercice est indiqué sur le sujet.

La longueur et l’ampleur du sujet doivent permettre à tout candidat de le traiter et de le rédiger posément dans le temps imparti. L’utilisation des calculatrices électroniques pendant l’épreuve est définie par la réglementation en vigueur.

Les trois alinéas suivants doivent être rappelés en tête des sujets :

– la clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront dans l’appréciation des copies ;
– l’usage des calculatrices électroniques est autorisé sauf mention contraire figurant sur le sujet ;
– l’usage du formulaire officiel de mathématiques est autorisé.

Périodes de formation
en milieu professionnel
CAP coiffure

La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et contraintes de l’entreprise, structure et organisation des entreprises, rythmes, …) d’acquérir et mettre en œuvre en situation réelle les compétences caractéristiques des emplois occupés par les titulaires du diplôme, de s’insérer dans une équipe professionnelle.

La durée des périodes de formation en milieu professionnel, quelle que soit la durée du cycle de formation, est de 12 semaines organisées en complémentarité avec la formation dispensée en établissement de formation.

Les candidats relevant de la voie scolaire 

Pour un cycle de formation organisé en milieu scolaire sur 2 années :

– En 1ère année : au minimum 6 semaines de formation en milieu professionnel (soit 30 jours) seront partagées entre 2 entreprises différentes.
– En 2ème année : au minimum 6 semaines de formation en milieu professionnel (soit 30 jours) seront organisées dans une seule entreprise (qui pourra être une des 2 entreprises de la première année).

Pour un cycle de formation organisé en milieu scolaire sur 1 année :  
l’élève sera placé dans 2 ou 3 entreprises d’accueil différentes. Les 6 dernières semaines seront organisées dans une seule et même entreprise.

ecole de coiffure reservation cap coiffure